500 JOURS ENSEMBLE

QUAND ON EST AMOUREUX

50O JOURS ENSEMBLE ***** de Marc Webb

BANDE ANNONCE

Avec :

  • Zooey Deschanel
  • Joseph Gon-Lewitt
  • Clark Gregg
  • Matthew Gray Dubler

Tom croit au coup de foudre et qu’il existe quelque part la femme de sa vie. Summer ne croit pas en l’amour et ne veut pas s’engager. Ils se rencontrent et tout se complique lorsqu’un des deux tombe amoureux…

 Vous allez peut être vous dire que je me suis emballée avec mes 5 étoiles mais là on va parler d’une petite merveille!!!! (nb : l’un de mes dix films préférés, tout genre confondu). Mais par souci de « professionnalisme », je vais tenter d’être la plus objective possible. Enfin je vais essayer…

Ce que vous allez voir est un bijou d’écriture, une découverte de pépites telles que Zooey Deschanel et Joseph Gordon Lewitt pour certains (ou une confirmation de leur talent respectif pour d’autres) ainsi qu’un trésor d’ingéniosité dans la réalisation. Pour son premier film, Marc Webb réussit un coup de maître en traitant cette non histoire d’amour en véritable hymne au bonheur, à l’innocence et aussi paradoxalement à l’amour! Il y insuffle un rythme haletant (on reconnaît la touche d’un ancien ‘faiseur » de clip) grâce à une idée scénaristique brillante : un récit non linéaire. En effet, les 500 jours ne sont pas contés dans l’ordre chronologique mais dans un désordre qui nous fait prendre encore plus conscience de l’évolution des sentiments au sein d’un couple. Deux séquences sont inoubliables : l’une par sa créativité narrative (la scène de fête chez Summer) et l’autre, qui est pour moi l’une des scènes les plus joyeuses et antidépressives jamais vues au cinéma (séquence musicale dans la rue avec pour fond sonore un morceau certes un peu kitsch de Hall and Oates, mais susceptible de vous donner la pêche). Joseph Gordon Lewitt  est parfait en amoureux gauche et tellement attendrissant mais pour moi  Zooey Deschanel est LE rayon de soleil de cette comédie. Elle illumine chacune de ses séquences rien qu’en marchant ou en souriant ceci malgré le rôle le moins flatteur du couple. On rêve, spectatrice de lui ressembler et vous, Messieurs vous pourrez méditer sur cette réplique « Elle est bien mieux que la femme de mes rêves, elle existe! »

Petit plus : Cerise sur le gâteau, vous entendrez une bande originale impeccable ( Regina Spektor, Morissey, The Smiths, Feist, She and Him…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s