SEX AND THE CITY, LE FILM

AVEC UNE COPINE/QUAND ON EST AMOUREUX

SEX AND THE CITY , LE FILM de Michael Patrick King ****

AVEC:

  • Sarah Jessica Parker
  • Kim Cattrall
  • Kristin Davis
  • Cynthia Nixon
  • Chris Noth

Ca y’est! Carrie et Mister Big, couple mythique de la série originale, sont enfin ensemble ( à nouveau, encore etc…). Une fois déniché leur »petit » nid d’amour au cœur de Manhattan, Carrie croit que son conte de fées a enfin commencé: un »BIG » charmant, des amies en or, une réussite professionnelle et LE dressing de ses rêves ( des miens aussi d’ailleurs). Malheureusement, la réalité va reprendre ses droits. Soudées comme les « quatre doigts de la main », elles vont s’entraider pour enfin écrire leur happy end…

Soyons clairs, je risque ici de ne pas être très objective, étant une grande fan de la série. Il est vrai que j’attendais beaucoup de cette aventure cinématographique ( d’ailleurs pour les novices, le début du film est une présentation des personnages ainsi qu’un bref résumé des cinq saisons, ça facilitera votre incursion dans l’univers de Sex and the City). En le visionnant, j’ai essayé d’y déceler quelques défauts et j’en ai trouvé. Un peu…Un démarrage légèrement superficiel, une écriture inégale pour certains seconds rôles (le couple Charlotte/Harry trop mièvre) et c’est tout!

Cette adaptation-suite est une réussite quant à sa fidélité de ton et son audace. Nos héroïnes parlent toujours de sexe pendant le brunch et d’amour pendant le shopping. Des scènes toujours aussi épicées( Samantha Jones se régale) et des répliques chocs aux répercussions inattendues ( Miranda en sera la reine), restent la marque de fabrique de Sex and the City.

La première partie ressemble à un véritable conte de fées pendant laquelle la petite fille qui est en nous resurgit lors de la séance photo des robes de mariées et la femme que nous sommes frémit lors du baiser de Carrie et Mister Big sur Central Park. L’amitié dans toute sa splendeur est honorée dans la seconde partie, plus émouvante. Sous une apparente superficialité, ces filles peuvent nous offrir des moments touchants et pudiques ( Carrie-Sarah Jessica Parker est remarquable au naturel, sans fard, face au miroir ressemblant à…nous! et Samantha-Kim Cattrall nous surprend et nous émeut en « mère » nourricière).

L’apparition de Jennifer Hudson ( juste et attachante) dans le rôle de l’assistante venant remettre de l’ordre dans les affaires de Carrie et dans sa vie, est une belle trouvaille. Elle incarne parfaitement la liaison entre leur monde et le notre.

Le réalisateur Michael Patrick King déclare avoir fait ce film » pour une femme dans un cinéma un mercredi pluvieux ». Après le troisième visionnage, je confirme que son champ d’action est bien plus vaste!

PETIT PLUS: « à jamais à toi, à jamais à moi, à jamais à nous » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s