CRITIQUE EXPRESS:LE BOOK CLUB

LE BOOK CLUB de Bill Holderman

AVEC UNE COPINE /QUAND ON N’Y CROIT PLUS **

CLIQUEZ ICI POUR VISIONNER LA BANDE ANNONCE

Quatre amies de longues dates, se réunissent chaque mois autour d’un livre dont elles discutent ensuite autour d’un verre ou deux. L’une d’elles fait alors le choix d’une lecture quelque peu provocante, 50 nuances de Grey de E.L James, n’imaginant pas encore l’impact que ce livre aura sur la vie sentimentale et intime sur chacune d’entre elles…

Je vous le dis tout de suite, je suis un peu, beaucoup déçue!!Peut être que j’attendais trop sa sortie après avoir visionné une bande annonce prometteuse ou alors cette comédie est juste quelque peu décevante.

Alors pourquoi deux étoiles me direz vous?(ou pas:) Tout d’abord, la prise de risque de mettre à l’affiche des actrices de plus de 60 ans,parlant de sexe et d’amour, avec comme support les 50 nuances de Grey est la vraie bonne idée du film. Cela donne des scènes plutôt drôles et parfois touchantes. Quand on voit ces quatre femmes pleine d’energie, de goût de vivre et surtout qui gardent l’envie de se faire plaisir, le message est passé. L’âge a evidemment ses limites mais ici on ne les voit plus. Au contraire, le réalisateur, bien que novice pour avoir à mettre en scène cette si belle distribution, filme ses actrices avec amour, tendresse mais aussi un peu de naiveté. Elles sont belles et je signe tout de suite pour vieillir comme elles avec un tel état d’esprit.Cependant, le reproche arrive: pourquoi avoir été si sage et politiquement correct?Il y avait tout un terrain, sans tomber dans la vulgarité ,à exploiter autour du roman et de ces quatre femmes en mal d’amour ou d’attention qui auraient pû donner lieu à des scènes plus cocasses et culottées. A la différence des comédies telles que TOUT PEUT ARRIVER de Nancy Meyers ou PAS SI SIMPLE de Nancy Meyers(euh pas fait exprès!:),qui evoquent le même sujet avec plus de liberté et de folie, on reste sur sa faim.

Les actrices font le boulot et semble s’amuser à tourner ensemble. Pas de batailles d’égo, chacune ayant droit à son histoire et la même importance dans le scénario. Chose d’ailleurs pas évidente à gérer lorsqu’on a face à face des actrices telles que Jane Fonda(80 ans, hallucinante!!!) ou Diane Keaton qui a conservé sa beauté naturelle et son style bien à elle.Cependant, mon coup de coeur se porte sur Candice Bergen, qui joue ici la femme qui a reussi sa carrière professionnelle en tant que juge mais qui depuis 18 ans, ne digère pas l’étape du divorce. Elle est émouvante et accepte avec la tête haute que son corps la lâche et assume ses rondeurs avec humour.D’ailleurs, les scènes les plus drôles lui reviennent.

Je ne peux pas vraiment dire que je me sois ennuyée et je vous conseille tout de même LE BOOK CLUB.Pour les raisons évoquées au dessus mais aussi parce que ce genre de comédie est un bon pansement, une cure de détox ou juste un moment de détente agréable. Il me manquait juste la pincée de folie et lacher prise pour en faire une très bonne comédie.Alors ne boudez pas votre plaisir, les 1h45 ne seront pas perdus, vous ressortirez de ce film avec le sourire.C’est ça aussi le cinéma…

 

Publicités
A propos deborahlempire 166 Articles
Je m'appelle Déborah et comme vous avez pu le remarquer, j'aime beaucoup les films de filles! Mais ce que j'aime encore plus, c'est pouvoir partager mes coups de cœur et conseiller les gens comme j'aimais déjà le faire dans mon vidéo club et ce pendant presque 10 ans. Alors ce blog est pour moi une continuité logique et naturelle, j'espère qu'il vous plaira et vous permettra de passer de bons moments avec une copine,d'avoir la pêche, de revisiter vos classiques, de pleurer d'émotion, de rire, ou de vous régaler de chocolat sous la couette devant un bon film( cliché, je sais, mais levez la main celle ou celui qui n'a jamais fait ça!;) Bref, bonne lecture!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.